Subvention ANAH

P.E.S – LES PROS DE L’ISOLATION

"

L’ANAH, C’EST QUOI ?

"

Les conditions d’éligibilé à remplir

"

Les montants des aides ?

"

Comment contacter ANAH ?

L’ANAH, C’EST QUOI ?

L’Agence Nationale de l’Habitat, l’ANAH, est à nos côtés pour qu’ensemble nous améliorons le confort de votre habitation. L’ANAH est un établissement public chargé d’attribuer des aides et subventions aux propriétaires, à vous, que vous soyez occupants ou bailleurs, et aux copropriétés, pour tous les travaux d’amélioration des performances énergétiques de vos logements ou ceux que vous investissez en location.
La mission principale de l’ANAH est d’améliorer le parc des logements privés existants. Ses aides et subventions offertes aux ménages à revenus modestes leur permettent de réaliser de très importantes économies d’énergie et de profiter du plein potentiel de leur logement.
Les axes d’intervention sont la lutte contre l’habitat indigne ou très dégradé, le traitement des copropriétés en difficulté, la lutte contre la précarité et la lutte contre le déficit énergétique, entre autres.
L’objectif principal de l’ANAH, qui rejoint le nôtre en tant qu’entreprise validée RGE, est de vous fournir le bien-être que vous méritez au sein votre habitat.
Nous sommes particulièrement fiers, en tant qu’experts labellisés RGE, de contribuer à améliorer l’isolation, le rendement énergétique et le confort de votre lieu de vie.

LES CONDITIONS D’ÉGIBILITÉ À REMPLIR

Pour bénéficier des aides de l’ANAH, vos conditions de ressources sont assujetties à un barème qui vous classe parmi les foyers aux revenus modestes ou très modestes. Un plafond établi par les pouvoirs publics est ainsi établi selon votre situation.


Ces montants sont les « revenus fiscaux de référence » indiqués sur votre feuille d’impôts. Pour une demande d’aide déposée en 2018, vous prenez en compte le revenu fiscal de l’année 2017.
Par exemple, pour bénéficier de ces éco-subventions offertes par l’ANAH, le revenu fiscal de référence ne peut excéder 20 079€ pour une personne seule « très modeste » en Ile-de-France ou 14 508€ pour les autres régions françaises.
Pour les revenus « modestes », ces plafonds varient de 24 443€ dans le cas d’un francilien vivant seul à 57 555€ pour une famille de cinq personnes. Dans les autres régions, cette fourchette s’étale de 18 598€ à 43 742€.
Vous définirez aisément vos conditions d’éligibilité en comparant votre situation fiscale via votre revenu fiscal déclaré sur votre feuille d’imposition à ceux indiqués dans les fourchettes des tableaux de référence ci-dessus.
Cinq autres conditions doivent être remplies afin de pouvoir bénéficier de l’aide de l’ANAH:

  • Votre logement doit avoir plus de 15 ans.
  • Vous vous engagez à résider au moins six ans dans le logement concerné par les travaux.
  • Votre Logement est votre habitation principale.
  • Vous ne profitez pas d’un autre financement de l’État ou d’un prêt à taux zéro dans les cinq ans précédant le dépôt de la demande.
  • Le montant minimum des travaux est de 1 500 €.

LES MONTANTS DES AIDES DE L’ANAH

Le montant final dépendra des travaux effectués dans votre logement et de leur prix :
Pour les foyers aux revenus très modestes, le montant de cette éco-subvention peut atteindre jusqu’à 50% du montant total des travaux HT, dans la limite de 10 000€ maximum.
Pour les foyers aux revenus modestes, le montant de cette éco-subvention peut atteindre jusqu’à 35% du montant total des travaux HT, dans la limite de 7 000€ maximum.

Vous ne toucherez la subvention de l’ANAH qu’à la fin des rénovations, même si vous avez la possibilité de demander une avance.

COMMENT FAIRE POUR CONTACTER L’ANAH

Si vous souhaitez en savoir plus sur les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat : consultez leur site : www.anah.fr.
Vous pouvez également appeler leur centre d’appel, du lundi au vendredi, de 9h à 18h, au 0 820 15 15 15 (service facturé 0,05€/min + prix d’un appel).