1. Accueil
  2. Actualité de la rénovation énergétique
  3. Quel est le meilleur isolant thermique pour les murs de votre maison ?

Quel est le meilleur isolant thermique pour les murs de votre maison ?

Aménagement des combles

Les murs représentent entre 20 et 25 % des déperditions totales d’énergie dans une maison, ce qui en fait la seconde priorité en matière d’isolation thermique après la toiture. Or la qualité de l’isolant choisi pour réaliser les travaux est déterminante : elle permet de garantir la qualité de l’installation ainsi que sa pérennité, mais aussi d’atteindre les performances thermiques souhaitées, celles qui vont offrir un maximum de confort aux occupants et rendre vos travaux éligibles aux aides de l’État. Alors, quel est le meilleur isolant thermique pour les murs de votre maison ? PES France vous donne les clés pour faire le bon choix.

Quel est le meilleur isolant pour les murs d’une maison ?

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il n’existe pas un isolant offrant des performances idéales pour l’ensemble des applications, c’est-à-dire à la fois pour isoler thermiquement les murs intérieurs ou extérieurs, les combles perdus ou aménagés, les planchers, etc. De par leurs caractéristiques, certains matériaux sont plus ou moins adaptés à certains types de travaux. Il est donc important de choisir avec soin et, pour cela, de savoir quel est le meilleur isolant dans le cas particulier des murs de votre maison.

Plusieurs isolants thermiques offrent des performances élevées pour les murs :

  • Synthétiques (polyuréthane et polystyrène PSE)
  • Minéraux (laine de roche, laine de verre)
  • Biosourcés (laine de chanvre, laine de coton, laine de lin, fibres de bois, plumes de canard, fibres de textiles recyclés)

À l’inverse, les isolants comme la ouate de cellulose, le verre cellulaire, le polystyrène XPS et les isolants thermiques dits « minces » s’avèrent moins adaptés aux applications murales. De façon générale, il est préférable de viser des isolants semi-rigides pour des murs en parpaing, idéalement avec un faible lambda pour optimiser l’emprise au sol. Il faut aussi tenir compte du type de travaux : les fibres de bois sont très performantes mais seulement pour les murs intérieurs, car elles ne doivent pas être en contact avec l’eau. Votre entreprise spécialisée vous aidera à déterminer quel est le meilleur isolant dans votre cas particulier.

Quelles performances cibler pour votre isolation thermique des murs ?

Au-delà de la question de savoir quel est le meilleur isolant pour les murs, il faut aussi s’interroger sur les performances offertes par les différents matériaux. Car il s’agit de choisir un isolant thermique susceptible d’atteindre les standards imposés notamment dans le cadre des aides de l’État au financement.

En effet, l’obtention de ces aides (MaPrimeRénov’, prime énergie, éco-PTZ, TVA à 5,5 %) est conditionnée à un seuil de performance énergétique. Pour déterminer quel est le meilleur isolant, il faut donc regarder du côté de la résistance thermique, notée « R ». Pour les murs d’une maison, il s’agit d’atteindre une performance thermique minimale de R = 3,7 m2.K/W, pour une épaisseur d’isolant d’au moins 12 cm.

Néanmoins, cette épaisseur est elle-même liée à la qualité de l’isolant aussi bien qu’aux travaux à réaliser. Si vous envisagez d’isoler thermiquement vos murs par l’intérieur, vous devez ainsi limiter autant que possible l’épaisseur d’isolant appliquée, afin de préserver au mieux l’espace habitable. Et donc opter pour un matériau affichant une conductivité thermique suffisamment basse pour garantir une bonne isolation à faible épaisseur.

Pour des travaux d’isolation thermique réussis, demandez conseil à votre entreprise RGE !

Nous utilisons des cookies (et des technologies similaires) pour faire fonctionner nos services, mesurer la performance de nos services, personnaliser le contenu et les publicités, fournir des fonctionnalités de réseaux sociaux et analyser notre trafic.