1. Accueil
  2. Actualité de la rénovation énergétique
  3. Comment isoler les combles perdus ? Le guide complet pour une isolation thermique optimale

Comment isoler les combles perdus ? Le guide complet pour une isolation thermique optimale

isolation des combles

Les combles perdus correspondent à l’espace de la maison situé sous la charpente, inhabitable en raison d’une hauteur sous plafond limitée. Faisant office de « tampon » entre l’intérieur et l’extérieur, cette zone s’avère très énergivore et nécessite d’être correctement isolée afin de garantir une bonne régulation thermique au sein du logement. Vous vous demandez pourquoi et comment isoler les combles perdus ? S’il existe deux méthodes pour procéder à cette opération, il y a néanmoins une autre question essentielle à se poser : de quelle épaisseur d’isolation des combles perdus a-t-on besoin pour un confort thermique optimal ?

Pourquoi procéder à l’isolation des combles perdus ?

Avant de voir comment isoler les combles perdus, arrêtons-nous un instant sur la nécessité d’une telle opération. Il faut savoir que les combles mal isolés (soit que cela n’a jamais été fait, soit que l’isolant a fini par perdre de son efficacité) sont extrêmement énergivores. L’Ademe estime que la toiture, à elle seule, représente jusqu’à 30 % des déperditions de chaleur au sein d’une maison. Un tel défaut d’isolation concernerait les deux tiers des logements édifiés avant 1974 !

L’isolation des combles perdus a donc l’avantage de réduire de façon drastique les ponts thermiques, ces interstices par lesquels la chaleur s’échappe. En posant un isolant dans cette zone, on limite ces déperditions d’énergie et on améliore le confort thermique au sein de la maison. Cela diminue mécaniquement les besoins en chauffage durant l’hiver et permet de réaliser des économies sur les factures énergétiques.

Ce n’est pas tout : l’isolant contribue à limiter l’humidité sous la charpente, ce qui est bon pour sa longévité, et favorise la conservation de la fraîcheur pendant la saison chaude, ce qui améliore le confort des occupants. À condition, bien entendu, de savoir comment isoler les combles perdus… et de déterminer quelle épaisseur pour l’isolation des combles perdus est adéquate.

Comment isoler les combles perdus ?

Pour comprendre comment isoler les combles perdus, il faut savoir qu’on procède uniquement à l’isolation du plancher. L’isolant thermique doit être placé au plus près du volume chauffé, soit les pièces qui se situent en dessous des combles.

Si vous demandez à une entreprise spécialisée comme PES France comment faire l’isolation des combles perdus, on vous répondra avec l’une ou l’autre des deux méthodes suivantes en fonction de l’accessibilité de la zone :

  • La pose de rouleaux ou de panneaux d’isolant à même le plancher. Ce type d’isolation se fait généralement en deux couches, la première entre les solives, la seconde par-dessus. Cette méthode est préconisée pour les combles faciles d’accès.
  • La projection de l’isolant par une ouverture pratiquée dans la toiture, jusqu’à recouvrir intégralement le plancher d’une épaisseur homogène. Cette méthode est appliquée en priorité aux combles difficiles d’accès.

Au-delà de savoir comment isoler les combles perdus, toute la question est de déterminer quelle épaisseur pour l’isolation des combles perdus il faut prévoir. Il est préférable de viser une résistance thermique d’au moins 7 m2.K/W, soit environ 30 cm d’isolant traditionnel. Mais idéalement, on poussera jusqu’à 10 m2.K/W, soit 40 cm d’isolant : celui-ci est ainsi plus efficace et durable, pour un surcoût faible.

Combien coûtent des travaux d’isolation des combles perdus ?

Vous savez désormais comment isoler les combles perdus. Il reste à aborder la question du coût. En moyenne, cette opération est facturée par une entreprise entre 12 et 18 € du m2 (TTC). Mais tout dépend de la qualité de l’isolant : la laine de roche et de verre sont les matériaux les plus économiques (entre 7 et 10 € du m2), tandis que la ouate de cellulose et la laine de chanvre sont plus onéreuses (entre 28 et 36 € du m2). À cela, il faut ajouter la main d’œuvre qui varie entre 30 et 40 € de l’heure.

Ce n’est pas négligeable, mais vous devez garder en tête que…

  • L’isolation des combles perdus est un investissement à long terme permettant de réaliser des économies d’énergie importantes et d’améliorer le confort thermique des occupants (ce qui n’a pas de prix !).
  • Les travaux d’amélioration ou de rénovation énergétique sont éligibles à de nombreuses aides, comme la prime énergie, l’éco-prêt à taux zéro ou Ma Prime Rénov’. Pour bénéficier de ces aides, vous devez confier vos travaux d’isolation des combles perdus à une entreprise RGE, comme c’est le cas de PES France.

Ne vous demandez plus comment isoler les combles perdus : contactez-nous pour un devis !

Nous utilisons des cookies (et des technologies similaires) pour faire fonctionner nos services, mesurer la performance de nos services, personnaliser le contenu et les publicités, fournir des fonctionnalités de réseaux sociaux et analyser notre trafic.