Isolation des combles perdus : comment ça se passe ?

Les combles perdus désignent une pièce située directement sous la charpente et déclarée non habitable en raison d’une hauteur sous plafond insuffisante : ils sont « perdus » parce qu’ils ne sont d’aucun usage, en opposition avec les combles aménagés.

Cette zone de la maison, souvent mal isolée, est responsable de déperditions de chaleur importantes en hiver – jusqu’à 30 % des pertes totales subies par le logement.

Voilà pourquoi il est préférable de procéder à l’isolation des combles perdus, et de confier cette opération à un professionnel comme PES France.

Quels sont les avantages de tels travaux ? Comment se déroulent-ils ? Et quel budget faut-il prévoir pour l’isolation de ses combles perdus ?

Isolation des combles perdus : quels avantages ?

Les combles perdus représentent une zone tampon entre le logement lui-même et l’extérieur. Une opération d’isolation des combles perdus permet de…

  • Limiter les déperditions en isolant le plancher des combles, afin qu’un maximum de chaleur soit conservé dans la maison durant l’hiver.
  • Garder la fraîcheur en protégeant le logement contre les températures élevées (celles-ci pouvant atteindre 70 °C) pendant l’été.
  • Réduire les risques d’humidité, et ainsi optimiser la durée de vie de la charpente du toit.
  • Améliorer les performances énergétiques de la maison, et ainsi réduire les factures de chauffage pour réaliser des économies.

L’isolation des combles perdus garantit une meilleure régulation thermique dans le logement tout au long de l’année, quelles que soient les températures extérieures.

Cela confère aussi au logement plus de valeur lors d’une revente, les performances énergétiques faisant partie des critères mis en avant par les acheteurs.

Vous voulez savoir comment isoler les combles perdus ?

Consultez notre guide complet pour une isolation thermique optimale

Le guide de isolation thermique optimale

Comment procéder à l’isolation de ses combles perdus ?

L’isolation des combles perdus est une opération complexe qui nécessite des compétences bien spécifiques. Il est recommandé d’en confier la réalisation à une entreprise spécialisée. Chez PES France, nous commençons par étudier l’accessibilité des combles afin de proposer des solutions pertinentes.

  • Pour l’isolation des combles perdus faciles d’accès, on utilise des panneaux isolants (rigides ou semi-rigides) ou des rouleaux en laine de verre à poser/dérouler directement sur le plancher. Deux couches sont prévues pour une efficacité maximale.
  • Pour l’isolation des combles perdus difficiles d’accès, on opte pour une technique différente : le soufflage mécanique. Une ouverture est pratiquée dans la toiture, et la laine de roche est soufflée sur le plancher, de façon à recouvrir l’intégralité de la surface tout en présentant une épaisseur homogène. Cette technique est aussi rapide qu’efficace.

Une fois choisie la méthode adéquate, l’isolation des combles perdus se déroule en plusieurs étapes : protection des biens présents dans le logement ; extirpation du précédent isolant (s’il existe) ; identification des composants électriques et des luminaires installés au niveau du plafond, sous les combles, pour les protéger ; réalisation des travaux d’isolation.

Combien ça coûte d’isoler des combles perdus ?

Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte au moment d’évaluer le prix d’une opération d’isolation des combles perdus : le type d’isolant, la technique mise en œuvre, la surface à isoler et le coût de la main-d’œuvre. Chaque type d’isolant se caractérise par un indice de résistance thermique, ce qui explique les variations de prix. Il faut compter :

  • entre 7 et 10 € du m2 pour de la laine de roche,
  • entre 6 et 10 € du m2 pour de la laine de verre,
  • entre 28 et 42 € du m2 pour de la ouate de cellulose,
  • entre 25 et 36 € du m2 pour de la laine de chanvre.

Quant à la main-d’œuvre, elle oscille entre 30 et 40 € de l’heure, sachant que l’isolation des combles perdus dure en moyenne une journée. Il s’agit d’un investissement non négligeable, mais extrêmement rentable à moyen terme en raison des économies réalisées sur le chauffage.

Quelles aides permettent de financer l’isolation des combles perdus ?

Le financement de vos travaux d’isolation des combles perdus peut être complété par des aides, notamment :

  • La prime énergie (dans le cadre des Certificats d’économie d’énergie).
  • L’éco-PTZ (jusqu’à 15 000 € sous forme de prêt pour financer une opération, consentis par une banque qui propose ce type de crédit).
  • MaPrimeRénov’ (un dispositif ouvert à l’ensemble des propriétaires, sans conditions de ressources, dont le montant est forfaitaire).
  • La TVA à 5,5 % (appliquée aux travaux d’isolation des combles perdus pris en charge par un prestataire spécialisé comme PES France).
Contactez-nous sans attendre pour demander votre devis isolation !